Image default
Famille & Enfants

Ce qu’il faut savoir sur la pension alimentaire

Notez cet article

Elle représente l’une des obligations que les parents divorcés ou séparés ont. Une somme préalablement calculée devra être versée par un parent à l’autre en contrepartie d’une obligation alimentaire. Elle va favoriser le bon développement de l’enfant. Le versement ne cesse pas automatiquement à la majorité. La pension alimentaire est obligatoire jusqu’à ce que l’enfant est acquis son autonomie financière.

Comment cette pension est-elle fixée ?

Elle est versée par le parent créancier à l’enfant pour subvenir à ses besoins fondamentaux. Les parents peuvent fixer le montant de la pension. Toutefois, un accord doit être écrit et signé par les deux parties et validé par le juge. Si un des parents est peu coopératif, l’autre devra déposer une demande auprès du juge des affaires familiales. Il fixera les modalités de paiement de la pension alimentaire. Si la famille vit sous le même toit, il n’y a pas lieu de verser cette pension. Lorsqu’il y a garde alternée, les frais d’entretien de l’enfant sont pris en charge par le parent qui a le tour de garde. Si les parents ont vécu en concubinage, la pension alimentaire trouve toute sa raison d’être.

Les avantages de la pension

Les ressources du parent créancier et de l’autre parent qui a la garde seront prises en compte pour l’établissement du montant de la pension. À tout montant elle peut faire l’objet d’une révision à la demande de l’une des deux parties si l’on constate une évolution des besoins de l’enfant ou s’il y a un changement de situation chez l’un des deux parents. La pension va perdurer toute la durée des études supérieures ainsi que pendant la recherche du premier emploi. L’enfant est alors soumis à une obligation de résultat dans le cas contraire, le parent peut demander la fin du paiement et saisir le juge.

Related posts

Fête à thème fluo, des idées pour la réussir

Laurent

La poussette-canne : un équipement indispensable pour bébé

Irene

Faire-part de naissance : 3 choses à faire pour bien le réussir !

Journal