Image default
Tourisme & Voyages

Zoom sur le tourisme spatial

Les humains ne cessent pas d’innover pour satisfaire leurs besoins tant sur le loisir que sur les découvertes spécifiques. Ils étendent leur champ d’exploration avec le nouveau concept du « tourisme en orbite ». Dans cette nouvelle conquête, les technologies sont incontournables et seuls ceux qui ont les moyens peuvent y accéder. Cela suscite l’engouement, le doute et le scepticisme.

Un point de vue sur le tourisme en orbite

La conquête spatiale est également définie par certains experts comme le tourisme en orbite. Elle constitue une nouvelle expérience pour l’humanité en général. Certaines minorités ont déjà fait ce voyage depuis des années. C’est l’emprunt du concept « tourisme » qui change la donne. Cela veut dire que tout le monde pourra y accéder et des organisations spécifiques seront mises en place pour faciliter l’aventure. N’est-ce pas encore une utopie ? Tant d’autres questions de ce genre peuvent se poser, surtout chez la majorité des humains qui n’ont pas les moyens financiers pour en bénéficier. En revanche, ceux qui sont soucieux de la préservation de l’environnement se méfient du facteur polluant émis par les moteurs des fusées. C’est l’atmosphère qui en est la première à être affectée. Enfin, si ce projet devient une réalité, le tourisme spatial sera pour longtemps sous l’emprise des hyper-riches.

2022 sera-t-elle décisive pour l’instauration d’un hôtel de luxe dans l’espace ?

Les grandes sociétés technologiques ne cessent pas de surprendre le public avec leurs différentes innovations. L’annonce de l’instauration d’un hôtel de luxe en orbite terrestre à partir de 2022 en fait partie. Il s’agit d’Aurora Station créée par Orion Span. Ce dispositif d’hébergement spatial dispose d’une surface de 42 m2. Son emplacement est précisément à 320 km d’altitude. Avec ce projet du jamais vu, les aventuriers ayant suffisamment les moyens financiers pourront en profiter de leur plein gré. Ils auront à débourser au moins 9,5 millions de dollars. C’est une somme si exorbitante que tout le monde ne peut pas se permettre de dépenser de cette manière.

Les hyper privilégiés n’hésiteront pas toutefois à s’offrir cette nouvelle expérience luxueuse comprenant quelques avantages particuliers. Ils y auront droit à environ 16 levers et couchers de soleil quotidiens. Ces touristes spatiaux pourront, en prime, profiter de leur séjour pour survoler leur ville natale, jouer des parties de ping-pong en apesanteur et cultiver des aliments en orbite. Le nombre sera cependant limité à 6, et ce, pour un délai de 12 jours. Pour avoir plus de détail sur cette aventure en orbite, consultez Geniorama.

Quelle perspective pour le tourisme spatial ?

Le tourisme spatial devient un concept très en vogue, surtout chez les férus de voyage en orbite. Ce sont évidemment des gens très privilégiés du point de vue financier et savoir-faire en technologie. Ils sont en effet des experts qui pensent étendre le champ d’exploration de leur aventure. À commencer par l’orbite terrestre, cette dernière deviendra un centre d’intérêt des touristes spatiaux pendant les années qui viennent. Ne serait-ce qu’en 2030, le nombre des explorateurs de l’orbite sera estimé à 5 millions.

Ce chiffre parait irréel pour ceux qui ne se sentent pas comme bénéficiaires de cette opportunité. Il peut être toutefois une réalité si on se réfère à l’expérience de l’américain Dennis Tito. Celui-ci a effectué un voyage de quelques jours en orbite en déboursant 20 millions de dollars. Il a voyagé avec la Station spatiale internationale ou ISS. Quant au trajet suborbital, il suffit de payer 200 000 dollars environ pour y accéder. Avec ces tarifs, compter cinq millions de touristes en orbite pourrait ne pas être une utopie.

Related posts

Savoir bien organiser son voyage à Marrakech

Christophe

Safari en famille en Tanzanie dans le parc national de Tarangire

Tamby

Où se rendre à l’occasion d’un séjour au Costa Rica ?

Laurent