Image default
Développement personnel & Bien-être

Marre de la solitude ? Nos conseils pour en sortir !

La solitude va souvent de paire avec le célibat pour certaines personnes. Elle est un frein à la séduction et donc l’instauration d’une vie sentimentale épanouie. Comment faire face à la solitude ?

Si nous avons décidé de vous parler de la solitude, c’est qu’elle est un problème majeur dans notre société et que parce qu’elle a évidemment un impact sur la vie sentimentale des français. Il y a 18 millions de célibataires en France et le succès des sites de rencontres témoignent de la difficulté à aller vers l’autre dans la vraie vie. Et si le combat contre la solitude était la véritable solution pour avoir toutes ses chances de trouver l’amour ?

Qu’est ce que la solitude ?

Vous avez l’impression d’être souvent seul mais vivez vous vraiment dans la solitude ? Pour répondre à cette question, nous tenons vraiment à définir ce qu’est la solitude et à partir de quel moment on peut considérer que vous êtes une personne solitaire.

Définition de la solitude :

La solitude est un moment de votre vie où une personne n’entretient aucun rapport avec les autres. Cette situation peut être passagère ou durable. On peut distinguer deux types de solitudes. Celle que vous subissez car vous vivez dans un contexte social qui vous isole ou que vous choisissez. Même si la solitude présente quelques avantages, elle évoque le plus souvent la tristesse. La souffrance qui peut en découler est un signal d’alerte pour pousser la personne qui l’a vit à créer du lien social, surtout s’il l’a subit.

La solitude n’est donc pas toujours de votre faute ! Il s’agit donc de bien la comprendre et de savoir comment en sortir. La première chose qu’il faut faire, c’est se détacher du jugement que la société porte sur vous à travers votre réseau social. Se retrouver seul ne veut pas dire que vous n’êtes pas fréquentable, cela veut dire que vous n’êtes pas dans les meilleures conditions pour créer un lien avec les autres.

Vous n’êtes pas seul à connaître la solitude :

Le constat est frappant mais en 2014, c’est plus de cinq millions de personnes qui sont affectées par la solitude, d’après une étude menée par la Fondation de France*. Qui sont les plus touchés ? Si les personnes âgées se retrouvent de plus en plus isolées, c’est également le cas des jeunes.

On distingue cinq types de relation sociale :

  • La famille
  • Le travail
  • Les amis
  • Les connaissances
  • Les voisins

Depuis 2010, c’est un million de français en plus qui n’ont pas entretenu ces relations sociales, se retrouvant ainsi isolés. La tendance risque de s’accentuer et la solitude pourrait devenir un problème de société majeur.

Il n’y a pas d’âge pour vivre seul :

Cependant, ce sont les plus âgés, notamment les plus de 75 ans, qui souffrent le plus de la solitude, surtout que nous vivons actuellement un papy boom. Évidemment, la perte de l’autonomie et les maladies contribuent grandement à la destruction de lien social. Toujours d’après l’étude de la Fondation de France*, les citadins seraient aussi particulièrement touchés avec plus d’un tiers de personnes isolées dans les grandes villes. Vous avez donc plus de chance de vous retrouver seul dans une grandes villes qu’à la campagne…

Chez les jeunes, la solitude touche maintenant les 18-29 ans, même si cela peut paraître surprenant. L’enquête révèle qu’elle a doublé en quatre ans sur cette tranche de la population.

L’intégration social : indispensable pour trouver l’amour.

Le travail :

Comme mentionner dans notre introduction, si vous vivez isolé et coupé de tout lien social, vous ne pourrez pas trouver l’amour. De ce fait, des facteurs extérieurs influent sur vos chances de rencontrer l’âme soeur. Tout d’abord, le chômage peut être un facteur aggravant. Tout d’abord parce que le travail permet d’être plongé dans une société et donc dans un environnement favorable à la création de liens sociaux. Les personnes de plus de 50 ans au chômage sont les plus affectées. De même, la pauvreté isole. Beaucoup se privent de sorties par manque de moyens.

La famille et amis : des fondamentaux.

A partir du moment où vous coupez les ponts avec votre famille ou vos amis, vous vous privez de votre premier réseau social de base. A partir de ce moment là, il sera difficile de créer votre propre réseau. Or, les français entretiennent de moins en moins de rapport avec leur famille et plus d’un quart, ne savent pas maintenir de relations amicales dans le temps. Sans ces liens sociaux fondamentaux, le cercle de connaissances ne peut s’élargir et vos chances de trouver l’âme soeur seront beaucoup plus faibles. Les personnes qui bénéficient de bons rapports au sein de leur famille et avec leurs amis arrivent plus facilement à créer du lien social à l’extérieur de ces cercles de proximité. Par ailleurs, il ne faut pas croire que les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter remplacent les véritables liens sociaux. Pour preuve, 80% des personnes qui se retrouvent isolées ne vont pas sur les réseaux sociaux…

Les conséquences de la solitude :

Diminution de l’espérance de vie :

Cela va vous paraître mais la solitude tue. En effet, elle a des conséquences sur la santé qui sont véritablement nocifs. Des études, menées auprès des seniors souffrant de la solitude, ont monté qu’ils avant deux fois plus de risques de mourir rapidement que les autres. Cette diminution de l’espérance de vie est semblable à celle d’un fumeur et plus dangereuse que l’obésité.

Augmentation des problèmes de santé :

Votre moral n’étant pas au beau fixe, le système immunitaire devient moins efficace, ce qui augmentent vos chances de tomber malade et favorise l’arthrite, les maladies cardiaques ou encore le diabète. Il faut donc la traiter comme une maladie et surtout en parler à des proches.

Comment sortir de la solitude ?

Un psychologue reste la meilleure solution :

La première recommandation des médecin, lorsque l’on souhaite vraiment sortir de la solitude et de l’isolement est de démarrer une thérapie avec un psychologue. C’est le moyen le plus utilisé et le plus efficace pour vaincre la solitude. Une thérapie peut durer de deux à six mois selon les cas. La thérapie permet de :

  • comprendre les causes de la solitude
  • traiter les blocages psychologiques négatifs
  • apprendre à gérer ses émotions
  • proposer des solutions concrètes pour sortir le patience de son isolement.

Vous pouvez aussi consulter votre médecin afin qu’il vous prescrive un traitement adapté à votre situation, notamment pour faire face à une dépression. Cela aide le patient à être dans de meilleur condition pour assurer sa thérapie.

Nos conseils :

  • Cherchez à comprendre votre problème : on résout 70% de son problème lorsqu’on l’a compris. Donc informez vous sur l’isolement social et la solitude. N’hésitez pas lire des articles comme vous le faites actuellement, ce qui est déjà une très bonne chose. S’il est difficile de se retrouver régulièrement seul, c’est d’autant plus déroutant quand on ne comprend pas pourquoi.
  • Demandez de l’aide : trop souvent les gens ont honte de demander de l’aide. Mais demander à l’aide, c’est valorisé son prochain et surtout montrer une maturité, parce qu’on accepte d’être soutenu. Les personnes qui peuvent vous aider peuvent être de votre famille, un ami, ou mieux, un thérapeute. Ne vous laissez pas diminuer par notre culture qui tend à rendre tabou la solitude alors que, vous avez pu le lire précédemment, elle touche énormément de personnes. Retrouvez cette confiance en vous qu’on essaie de vous faire perdre. L’estime doit venir de vous même et de vos proches. Et non de la société.
  • Ne vous isolez pas : L’isolement physique est le premier rempart à la création de lien social. Si vous vous tenez à l’écart des autres, alors vous resterez forcément seul. Vous vous isolez parce que vous pensez que les autres vous renverront une piètre image de vous. Vous avez peur qu’ils découvrent ou pointent vos faiblesses. Si cela peut être vrai pour quelques personnes, croyez vous que tout le monde à le temps de penser cela de vous ? Même si vous n’entretenez pas de conversation immédiatement, prenez l’habitude d’occuper des lieux fréquentés. N’hésitez pas à vous rendre dans un café pour bouquiner, travailler ou tout simplement regarder les passants en savourant un café ou un cocktail. Et quand bien même les autres renverraient une image négative de vous, prenez le temps de comprendre pourquoi, utilisez cela comme une accroche pour discuter et accepter les critiques qu’on peut vous faire. C’est un peu comme une personne mal habillée. Si elle n’a aucun regard extérieur pour lui dire elle ne changera jamais son style.
  • Partagez vos centres d’intérêts : le cercle vicieux de la solitude vous pousse à rester seul et ne plus avoir envie de voir d’autres personnes. Alors comment créer de nouveau un lien avec les autres ? Servez vous de vos centres d’intérêts. Vous avez une passion ? Trouvez des personnes qui la partage et passez du temps avec. Si vous aviez l’habitude de faire du sport avec vos amis, n’hésitez surtout pas à vous joindre à eux. De plus, le sport sera bon pour évacuer un éventuel stress. Participer à une activité qui compte pour soi, est un des meilleurs moyens de s’ouvrir à nouveau aux autres. Le lien se créé plus facilement grâce au point commun qu’on a avec les autres.
  • Retrouvez confiance en vous : il faut vous débarrasser de l’image que vous avez de vous-même, et retrouver votre estime de soi. Vous ne vous aimez pas ? Alors commencez par prendre soin de vous, de votre corps, de votre esprit. Faites ce que vous aimez, pratiquez les activités dans lesquels vous excellez. Prenez en compte la moindre de vos réussites aussi petites qu’elles soient. Changez de style vestimentaire si vous n’aimez pas votre look. Il faut que vous vous sentiez le plus à l’aise avec vous même. Mais n’oubliez pas d’être aussi indulgent avec vous-même. Les choses ne se font pas du jour au lendemain.

Related posts

Le savon naturel pour une peau douce

Tamby

Épilateur électrique : le meilleur kit en 2019 ?

Irene

Comment surmonter sa peur du public ?

Irene