Image default
Finance

Processus de comptabilisation d’une facture de transitaire

Une facture de transitaire associée généralement à une importation ou à une exportation donne lieu à une saisie comptable spécifique. Le présent dossier vous propose une fiche détaillée au sujet du traitement comptable des factures de transitaires. Vous allez y découvrir comment le comptable enregistre les éléments comme les frais de transport, la rémunération du transitaire ou encore les droits de douane dans le bilan d’une entreprise.

Enregistrement comptable de la facture d’un transitaire lié à l’importation

Quand une entreprise importe des marchandises à l’étranger, elle doit établir une facture de transitaire associée à cette opération. Ce justificatif est normalement émis avec un ensemble de dossiers administratifs. Ces derniers regroupent les documents de transport, le dossier douanier, la facture du fournisseur étranger, etc. En comptabilité, la facture du fournisseur et la facture du transitaire doivent faire l’objet d’une écriture comptable.

Pour comptabiliser la facture d’un transitaire dans le cadre d’une opération d’importation des produits, l’expert en comptabilité à Ixelles débite plusieurs comptes. Il traite le débit des comptes suivants :

  • 6264 lié à la rémunération du transitaire (il le débite pour la somme des rémunérations chiffrées par l’agent du transit),
  • 6241 concernant les frais de transport sur acquisitions. Cela concerne davantage les coûts rassemblant les frais portuaires, le transport et la livraison,
  • 608 sur les charges accessoires incorporées aux acquisitions. Ces frais représentent tous les frais attribuables immédiatement aux acquisitions et surtout les droits de douane,
  • 44566 pour le traitement de la TVA déductible sur autres biens et services.

En contrepartie, il faut créditer le compte du numéro 401 dédié aux fournisseurs.

Il s’avère également indispensable de procéder à l’écriture du compte du fournisseur étranger. Dans un tel cas, le professionnel du chiffre débite le compte de la classe 6 approprié. Il crédite aussi le compte 401 propre aux fournisseurs.

Il est tout à fait possible de libeller la facture du fournisseur en monnaie étrangère. Pour cela, le comptable confirmé doit appliquer une saisie comptable particulière. Cette opération est appelée comptabilisation des actions libellées en devises étrangères.

Comptabilisation de la facture d’un transitaire lors d’une exportation

Dans la plupart des cas, le fait de dédouaner des produits exportés indique une opération très simple. Il suffit de débiter un certain nombre de comptes, y compris :

  • Le compte 6224 sur la rémunération du transitaire
  • Le compte 6242 propre aux frais de transport sur ventes
  • Le compte 608 concernant les frais accessoires inclus aux achats pour le règlement des droits de douane
  • Et le compte 44566 sur la TVA déductible sur autres mobiliers et services

Par le biais d’un expert en comptabilité à Ixelles, Saint-Gilles ou à Bruxelles, l’entreprise peut passer l’écriture comptable du crédit du compte 401 sur les fournisseurs. Mais dans tous les cas, il est essentiel de comptabiliser la facture de vente des produits exportés. En effet, l’opération comptable consiste à débiter le compte 411 qui correspond aux clients. Cela demande aussi à créditer le compte de la classe 7 considéré.

Related posts

Comment choisir une banque en ligne ?

Irene

Les différentes raisons de choisir une banque en ligne

Irene

Pourquoi faire appel à un expert expert comptable dans la gestion de votre entreprise ?

Irene