Affiliate-talk.com
Image default
Finance

Trading en ligne, 4 choses à considérer avant de vous lancer

Le trading constitue un secteur d’activités en plein essor, promettant de belles possibilités d’enrichissement. Cependant, cette opération de vente ou d’achat d’actifs sur différents marchés financiers comporte d’énormes risques. C’est pourquoi, ceux qui désirent se lancer doivent prendre en compte un certain nombre de détails importants. Voici 4 points essentiels à considérer avant de commencer le trading.

1. La réglementation dans le trading

Trading en ligne
Trading en ligne

Avant de débuter le trading, l’investisseur doit impérativement savoir que des règles existent dans l’univers de la spéculation. Concernant l’activité des courtiers ou encore des brokers en trading, l’obtention d’un agrément est obligatoire.

Tous se trouvent d’ailleurs en ligne à l’instar de SAXO, lis ça pour en savoir plus. Cette approbation favorise la reconnaissance des brokers authentiques et qualifiés. En rappel, elle accompagne la normalisation appliquée autour de l’activité de trading brokers. Leurs objectifs convergent vers la protection des investisseurs, la supervision des courtiers, le contrôle et l’application des sanctions en cas de dérive.

Dans le même sillage, les frais appliqués au trading en ligne et les voies de paiement nécessitent également une attention particulière.

2. Les actifs financiers disponibles

Le trading constitue une affaire de négociation et de spéculation sur les tendances du marché. Le trader doit se baser sur un actif financier et prendre une action selon les prix de celui-ci. Les actifs financiers incluent entre autres :

  • Les matières premières comme l’or, l’uranium, le pétrole, le cacao, le blé
  • Les actions et les obligations d’entreprise rappelant marché boursier
  • Les indices boursiers
  • Les crypto monnaies
  • Le Foreign exchange ou Forex, un marché d’échange de monnaies
  • Le CFD ou contract for difference, qui renvoie au trading des produits dérivés axé autour du raisonnement sur les marchés financiers très dynamiques.

3. Les différentes stratégies de trading

Avant d’entamer une aventure de trading, l’investisseur doit choisir la stratégie à employer. Ce choix s’opère en fonction de ses objectifs ou de ce qu’il compte réellement faire de ses fonds. Sur ce point, quelques stratégies s’offrent à lui, chacune correspondant à des profils bien particuliers de traders :

  • La stratégie de scalping

Celle-ci n’est pas recommandée pour les novices. Elle demande de la vigilance, de l’habileté et de la patience. Son principe repose sur des prises de position intermittentes pour obtenir des gains minimes.

  • Le day trading

Le day trading consiste à réaliser quotidiennement une action, choisir une tendance pour un actif financier et le revendre.

  • La stratégie swing trading

Cette stratégie nécessite une maîtrise de la macroéconomie et de l’analyse graphique. Le trader observe les évolutions sur quelques jours avant de prendre position.

  • La stratégie de position

Donnant moins d’importance aux fluctuations, le trader préfère garder sa potion ouverte sur une longue durée.

4. Le Money Management et les outils de trading à utiliser

Le trader aura à se confronter à un large éventail d’outils de trading, mais parmi ce grand nombre, quelques-uns font la différence. Par exemple, les logiciels de trading comme Meta Trader 4 ou 5 permettent en général d’intervenir en bourse et de gérer plus aisément un portefeuille d’actifs.

Outre les logiciels, prendre en considération toutes les clés du money management aide tout trader à administrer efficacement son capital, en dépit des risques.

Autres articles à lire

Reprendre pied avec l’aide d’un petit crédit

Alain Li Do

Les informations utiles concernant les banques en ligne ?

Irene

Processus de comptabilisation d’une facture de transitaire

Irene

Les conditions de remboursement de la TVA intracommunautaire

Tamby

Comment choisir une banque en ligne ?

Irene

Comment bien choisir son expert-comptable ?

administrateur