Image default
Hi-tech & Technologie

Bien choisir son logiciel de trésorerie en 3 questions

Notez cet article

Le choix d’un logiciel spécialisé dépend de plusieurs critères, tels que le stade de développement de l’entreprise ou le niveau d’automatisation atteint. Voici les paramètres à considérer pour mieux cerner vos besoins en la matière.

1 – Est-ce pour une nouvelle entreprise ou une société déjà établie ?

Vous venez de créer votre entreprise ? Cela signifie que vous ne disposez pas encore des données sur lesquelles baser les prévisions de trésorerie, et que vos flux demeurent faibles.

Pour gérer au mieux le développement de votre entreprise, vous aurez besoin d’un logiciel de trésorerie. Toutefois, mieux vaut opter pour un logiciel simple à utiliser, mais qui offre la possibilité de créer des scénarios. Une fois cet outil à votre disposition, commencez par établir un plan de trésorerie prévisionnel.

En revanche, si votre entreprise a déjà atteint son rythme de croisière, les flux seront plus importants. Par conséquent, vous avez besoin d’effectuer un suivi plus régulier, et d’établir des prévisions mensuelles.

Il est donc important de choisir un logiciel de gestion de trésorerie qui affiche les différents flux et leurs conséquences (ex : retard de paiement).

2 – Est-ce votre premier logiciel de gestion ?

Adopter un logiciel, c’est répondre à un besoin. Si la solution de gestion de trésorerie constitue votre premier logiciel professionnel, c’est que probablement vous n’avez pas encore éprouvé le besoin d’en installer d’autres.

De ce fait, évitez les logiciels trop complexes au risque de vous noyer sous des fonctionnalités inutiles. Optez pour la simplicité et choisissez un logiciel offrant les fonctions de base, lesquelles vous seront réellement nécessaires.

De toute façon, la plupart des solutions disponibles sur le marché sont évolutives, vous pourrez toujours ajouter des modules plus tard lorsque vous en aurez besoin.

Par contre, si vous disposez déjà d’un autre logiciel de gestion (ex : CRM, comptabilité), la compatibilité est essentielle. Il est impératif de pouvoir transférer les données d’une application à l’autre afin d’éviter les ressaisies, à la fois chronophages et sources d’erreurs.

3 – À quelle fréquence effectuez-vous les suivis ?

Cela dépend généralement des mouvements de trésorerie et de l’état de votre compte en banque. Dans un contexte assez tendu ou de flux qui s’accélère, il est important de suivre votre trésorerie très régulièrement, voire quotidiennement.

Dans ce cas, il faudrait choisir un logiciel qui effectue un suivi journalier automatisé, avec une fonction prévisionnelle. Cela vous permettra d’optimiser le pilotage de vos fonds de roulement, tout en anticipant au mieux les semaines à venir.

Si vous disposez d’une trésorerie confortable et de mouvements réguliers, vous pouvez adopter un logiciel qui assure un pilotage plus global.

Related posts

Comment investir dans le digital ?

Irene

Un comparateur des offres internet pour économiser intelligemment

Journal

Comment choisir son hébergeur web ?

Journal