Image default
Actualité

Comment s’opposer à l’obsolescence programmée électroménager ?

À des fins purement économiques et concurrentielles, de nombreuses grandes marques d’électroménager s’adonnent à l’obsolescence programmée. Et contrairement à ce que l’on peut penser, tous les produits et secteurs sont touchés. On se souvient encore du scandale chez Apple avec ses iPhone qui avait provoqué un tollé en Europe et outre-Atlantique.

La mort précipitée de nos appareils

Oui, dans l’absolu nos appareils sont censés nous lâcher un jour ou l’autre, sauf que les fabricants ont trouvé une belle astuce pour précipiter leur mort avec l’obsolescence programmée. Cette dernière consiste à faire tomber un appareil en panne au bout d’une durée déterminée ou à ralentir ses performances. Pour cela, il suffit de concevoir les produits avec des pièces qui ont une durée de vie déterminée.

Une fois l’appareil mort, on accourt en acheter un autre, présenté comme plus performant. Le but recherché ? Nous faire acheter de nouveaux produits et permettre aux grandes marques de pérenniser leurs activités tout en faisant de beaux chiffres d’affaires.

La réparation, la meilleure solution pour ne pas acheter

Que diriez-vous de donner une seconde vie à vos appareils électroménagers ? Face à des produits peu durables, qui tombent en panne pour trois fois rien, nombre de consommateurs préfèrent désormais réparer leurs vieux appareils.

En plus de faire un geste en faveur de la planète, cette démarche permet d’économiser. Néanmoins, il faut opter pour des pièces détachées d’origine pour réussir ses réparations. Avec ces dernières, vous êtes certain que votre téléviseur, four, réfrigérateur ou lave-linge, retrouvera sa jeunesse d’antan.

La réparation évite également de tout envoyer inutilement à la poubelle et donc de surcharger les décharges publiques déjà à l’agonie. Refuser de se débarrasser de son appareil électroménager, c’est préserver l’environnement. En effet, une bonne partie de ces produits finis enfouis sous terre, ce qui va durablement polluer les sols.

Lutter contre obsolescence programmée, c’est également freiner la production du secteur, c’est ralentir l’émission de CO2, éviter le rejet de produits chimiques dangereux et ralentir l’usage massif des matières premières.

Related posts

Quelques idées pour embellir les espaces publics

Odile

Comprendre les détails d’un Kbis association

Tamby

Tout savoir sur le métier de gestionnaire de paie

Journal