Image default
Business & B2B

Pourquoi sous-traiter en Chine ?

Notez cet article

La puissance économique de la Chine est aujourd’hui indéniable. Ce pays fournit des matières premières et des produits manufacturés à pratiquement tous les États du monde. Il tire sa force d’une main-d’œuvre qualifiée proposant leurs services à un coût raisonnable. Cette situation pousse de nombreux entrepreneurs à y chercher des partenaires fiables. Pour mener à bien ce projet, il est toutefois conseillé de solliciter des intermédiaires de confiance.

La Chine se réveille

Le « made in China » existe depuis plusieurs années, mais il ne s’est imposé qu’il y a peu. Cela s’explique avant tout par la perception des produits en provenance de Chine. Jusqu’au début des années 2000, les consommateurs assimilaient ces articles à de la contrefaçon. Cependant, les plus grandes marques délocalisaient leurs usines en Chine. Par conséquent, ces marchandises sont maintenant omniprésentes. En parallèle, les sous-traitants chinois ont revu leurs manières de travailler. Ils s’efforcent de se conformer aux normes européennes. Ce qui s’est traduit par une amélioration de la qualité de fabrication.

Aujourd’hui, de nombreuses sociétés cherchent un partenaire dans ce pays. Il s’agit d’une solution très prisée lorsque l’enseigne en question est dans l’incapacité de répondre à une demande accrue. En plus de la réduction des coûts, celle alternative permet également de se concentrer sur sa stratégie de vente. De quoi développer les potentiels commerciaux de la structure.

Mieux comprendre la sous-traitance en Chine

En quelques mots, sous traiter en chine c’est avant tout pour produire plus et pour beaucoup moins cher. Le fait de délocaliser une partie ou l’intégralité des processus de fabrication permet également à une entreprise de mieux se focaliser sur son activité principale et donc de gagner en efficacité. Toutefois, se lancer dans un tel projet nécessite une longue préparation. Le principal concerné doit se renseigner sur les formalités à régler ainsi que sur les modalités douanières pour l’expédition des marchandises. Ceux qui souhaitent tenter l’aventure vont certainement se heurter à la barrière de la langue.

Pour économiser du temps, il est vivement conseillé de solliciter des intermédiaires. Certains professionnels disposent de plusieurs contacts en Chine. Ils entretiennent une correspondance de longue date avec des entrepreneurs chinois. Ces experts connaissent toutes les réglementations qui s’appliquent en Chine. Par conséquent, ils sont en mesure de guider les chefs d’entreprise français dans toutes les démarches administratives. Le plus important reste toutefois la négociation avec son futur partenaire. Les deux parties discuteront de nombreux points des modalités de paiement jusqu’au conditionnement des articles à livrer.

Contrairement aux idées reçues, cette solution est également envisageable pour les prestataires de services. Certaines sociétés chinoises peuvent s’occuper de tâches qui nécessitent des qualifications assez spécifiques. Qu’il s’agisse de modélisation 3D, de service d’infogérance ou encore de réception téléphonique, des sous-traitants pourront fournir leurs aides. Néanmoins, il faudra préalablement vérifier les compétences des agents mis à disposition.

Related posts

Litige avec des fournisseurs : que faire ?

Tamby

Le bâtiment scolaire modulable, la solution moderne pour les établissements

Journal

La France : Nation du dynamisme des start-ups

Tamby