Affiliate-talk.com
Image default
Maison & Bricolage & Déco

4 points à savoir sur le ramonage de cheminée

Le ramonage de cheminée est une opération qui consiste à éliminer tous les dépôts de suies, de graisse et de goudron dans les conduits. Il s’agit d’une obligation légale qui incombe à tout occupant d’un logement. Le ramonage est  indispensable pour assurer la sécurité des personnes et des biens qui se trouvent dans la maison. En effet, une cheminée mal entretenue pourra être source d’incendie ou d’intoxication. Besoin de détails ? Cet article pourra vous intéresser.

Quand ramoner sa cheminée ?

Comme nous l’avions introduit précédemment, le ramonage de cheminée est obligatoire. Les règlementations précisent qu’il doit être réalisé de manière périodique. Mais à quelle fréquence ? En fait, la réponse à cette question varie en fonction de l’arrêté municipal ou préfectoral applicable dans votre localité. Mais en général, le ramonage de cheminée doit se faire deux fois par an pour les conduits de chauffage au bois, au fioul ou au charbon, dont une fois pendant la période de chauffage. Par contre, pour les conduits de chauffage au gaz, un ramonage annuel suffit.

Sachez que si vous allez à l’encontre de ces dispositions légales, autrement dit, si vous ne procédez pas au ramonage de votre cheminée comme l’a prescrit la règlementation, vous vous exposez à des sanctions, en l’occurrence au paiement d’une amende.

Peut-on ramoner sa cheminée soi-même ?

Vous vous demandez certainement si les travaux peuvent être réalisés sans l’intervention d’un professionnel. La réponse est affirmative, mais conditionnée. En effet, c’est faisable, mais à condition que vous disposiez des compétences et outils nécessaires. Vous pouvez alors effectuer le ramonage chimique de vos conduits de cheminée en utilisant par exemple des bûches ou des briques de ramonage. Ces produits sont plus faciles à utiliser, mais garantissent un résultat optimal. Vous pouvez vous en procurer en magasin. Par contre, pour un ramonage mécanique, il vaut mieux laisser la place à un ramoneur professionnel, car les techniques sont beaucoup plus complexes.

Enfin, il est important de souligner que si vous effectuez les travaux vous-même, vous ne bénéficierez pas d’un certificat de ramonage à la fin des travaux. C’est un document que seul un professionnel certifié en ramonage comme ce ramoneur qui se trouve dans l’Eure et Loire peut délivrer afin de vous servir de pièce justificative des travaux en cas d’incendie.

Quel budget ?

Pour mener à bien les travaux, il faut avoir à sa disposition un budget suffisant. En fait, le tarif dépend de plusieurs paramètres, notamment de l’état des conduits, de la difficulté d’accès, du prix des produits de nettoyage et la situation de votre région (dans les grandes villes, surtout à Paris, les prix sont très élevés). Si vous faites les travaux vous-même, comptez également le prix des outils dons vous aurez besoin. Et au cas où vous faites appel à un professionnel, incluez dans votre budget le coût de ses services. Généralement, le prix d’un ramonage est compris entre 30 à 80 Euros.

Qu’en est-il en cas de location ?

La règle en matière de ramonage de cheminée est que l’obligation de ramonage incombe à celui qui occupe les lieux. Donc, si vous êtes en location, il vous appartient de ramoner vos conduits de cheminée, de poêle et de chauffage. Vous ne devez pas attendre le propriétaire de maison pour procéder aux travaux, car ces derniers font partie des charges locatives. D’ailleurs, le propriétaire peut vous demander votre certificat de ramonage à titre de preuve que vous avez rempli vos obligations.

Autres articles à lire

Quel budget prévoir pour un changement de serrure

Journal

Comment trouver un plombier en urgence à Tours

Journal

Comment réussir la déco de votre mariage

Journal

Découvrez les meilleures solutions pour bien climatiser son logement

administrateur

10 façons de vous sentir chez vous dans votre nouvel appartement

Tamby

Les accessoires indispensable pour votre douche

Irene