Affiliate-talk.com
Image default
Assurance

Agents hospitaliers : pourquoi souscrire une prévoyance avec maintien de salaire ?

Pour un salarié exerçant dans le médical, un aléa avec pour conséquence un arrêt de travail est vite arrivé. De ce fait un agent de la fonction publique hospitalière (mais aussi les contractuels et professionnels de santé exerçant en libéral) doit donc se protéger en souscrivant une prévoyance avec maintien de salaire. Ce contrat lui permettra de continuer à bénéficier au moins de la moitié de son salaire après un arrêt de travail indépendant de sa volonté.

Comment fonctionne un contrat de prévoyance ?

Le salarié s’engage à travers un contrat à verser de façon mensuelle des cotisations. En retour, il reçoit grâce à sa souscription au régime de sécurité sociale, des versements pour la couverture des frais de soins médicaux ou liés à la survenance de tout autre aléa.

En ce qui concerne les différents risques pour lesquels l’assuré se sera prémuni, il pourra bénéficier d’un capital ou d’une rente en cas de résiliation. Aussi, il convient de noter qu’en cas d’absence de risque, l’assuré ne pourra pas exiger de l’assureur, le remboursement de la somme cotisée. Toutefois, il est toujours profitable de souscrire cette assurance avec la Mutuelle des hôpitaux (www.mutuelledeshopitaux.fr) pour profiter de garanties intéressantes.

Comment fonctionne le complément de salaire ?

Pendant la période de cessation de travail, l’employeur doit verser au salarié ayant au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise, une indemnisation indépendante du complémentaire santé. Aussi, la Mutuelle des hôpitaux verse à l’assuré des indemnités qui lui permettent d’obtenir jusqu’à 95 % de son salaire réel.

Cette indemnisation peut intervenir :

  • en cas d’arrêt de travail ;
  • en cas d’invalidité ;
  • ou encore en cas de décès.

L’assuré devrait recevoir son indemnisation à partir du cinquième jour après le dépôt de son dossier complet. Avec la crise sanitaire que nous connaissons depuis début 2020, la prévoyance avec maintien du salaire est un dispositif qui vous garanti et vous mettra à l’abri quoiqu’il arrive.

Il faut noter aussi que les étudiants inscrits dans un deuxième cycle d’études de médecine, de pharmacie, d’odontologie et de maïeutique sont des étudiantssalariés. De ce fait ils peuvent aussi souscrire ce type de contrat pour leur mutuelle étudiant médecine.

Qui paye le complément de salaire ?

Le complément de salaire est versé par l’employeur à son salarié. Ce dernier reçoit alors des indemnités journalières pour la couverture de ses soins, sous certaines conditions. Il faudra notamment qu’il se fasse soigner dans un centre de santé de France ou dans l’un des États membres de l’EEE. Le total du montant versé correspond le plus souvent à la moitié du salaire brut du salarié.

Autres articles à lire

Comparateur d’assurances : pourquoi recourir à cet outil ?

Journal

L’assurance vie est bien utile dans la vie

Laurent

Pourquoi investir dans une SCPI en assurance vie

Journal

Assurer votre chat ? Un passage obligé pour bien l’accompagner

Journal

L’assurance voiture de collection : la solution pour protéger son auto

Odile

Pourquoi souscrire à une assurance pour smartphone ?

Tamby