Image default
Business & B2B

Les critères de choix d’un poêle à bois

L’achat d’un poêle à bois est un investissement déterminant pour votre confort toute l’année, surtout pendant les périodes de froid.

Car au moment où l’hiver sera là, vous devez être prêt à parer la vague de froid qui va s’installer, et qui ne se fera pas prier pour pénétrer dans votre confort douillet.

Le dilemme actuellement n’est pas dans le fait de rechercher le poêle, de nombreux fournisseurs s’y sont déjà spécialisés depuis quelques années. Le vrai souci des acheteurs, c’est les critères de choix de poêle à bois qui semblent relever d’une expertise éprouvée ou d’une longue expérience en la matière.

La taille est très importante

Un poêle trop grand est un risque potentiel d’incendie, car il est souvent utilisé dans des conditions de cuisson extrêmement lente, ce qui entraîne une accumulation de créosote et augmente le risque d’incendies de cheminée. C’est pourquoi c’est l’un des premiers critères de choix de poêle à bois, également indiqué sur le site poele-a-bois.net/.

Neuf ou remplacement

La prochaine chose à vérifier est de savoir si votre maison a un foyer existant ou non. Évidemment, si c’est le cas, vous devriez utiliser un insert et utiliser le foyer existant. S’il n’y en a pas, optez pour un modèle autonome. Si vous construisez une nouvelle maison et que vous essayez de choisir entre un poêle à bois autoportant ou un insert, les poêles à bois autoportants offrent de nombreux avantages qu’un insert ne peut pas produire. Ils fonctionnent beaucoup plus efficacement, dégagent une meilleure chaleur radiante et, en cas de panne de courant, vous pouvez cuisiner dessus ou même humidifier votre maison en chauffant une casserole d’eau sur le dessus du poêle.

Un facteur clé dans les critères de choix de poêle à bois qui vous convient est de déterminer la fréquence d’utilisation du poêle. En règle générale, les poêles à bois sont construits en un des deux matériaux, en fonte ou en acier soudé. En ce qui concerne la performance, ils sont à peu près égaux.

C’est toutefois là que se pose la question de la fréquence d’utilisation du poêle à bois. Les poêles à bois en acier soudés chauffent beaucoup plus rapidement que les poêles en fonte. Donc, si vous envisagez d’utiliser le poêle à bois pour dissiper le froid de la maison et éteindre le feu, l’acier soudé est la solution.

Les poêles à bois en fonte mettent du temps à chauffer, mais ils émettent beaucoup plus de chaleur même une fois le feu éteint. Ils constituent donc le meilleur choix si vous recherchez un poêle à bois qui fonctionne toute la journée en hiver.

Catalytique ou non

Un des critères de choix de poêle à bois est qu’il soit catalytique ou non catalytique. Les poêles catalytiques contiennent une chambre de combustion en céramique de type nid d’abeille recouverte d’un métal tel que le platine ou le palladium. Les métaux présents sur le convertisseur catalytique agissent en tant que catalyseur pour enflammer ces gaz à des températures plus basses. Cette caractéristique catalytique présente deux avantages. Premièrement, il augmente l’efficacité du poêle de 10 à 25% en brûlant des hydrocarbures qui autrement monteraient dans la cheminée. Deuxièmement, cela brûle le bois plus complètement, donc il y a moins d’émissions.

Related posts

Pourquoi sous-traiter en Chine ?

Odile

Pourquoi choisir des équipements pliables ?

Journal

L’espace de coworking : un cadre de travail motivant

Odile