Image default
Emploi & Formation

Le management de transition : un procédé de plus en plus populaire auprès des chefs d’entreprise

Le management de transition est aujourd’hui perçu comme une solution de choix pour gérer une crise en entreprise. En effet, ce dirigeant opérationnel intervient désormais dans de nombreux cas et dans divers secteurs d’activité. Solliciter un intervenant externe pendant une durée temporaire permet de renforcer ponctuellement les performances du personnel.

Les situations qui nécessitent l’intervention d’un manager de transition

Jusqu’ici, le management de transition est toujours associé aux crises. Effectivement, ce concept a été inventé pour répondre aux besoins urgents des entreprises qui traversent des difficultés. Auparavant, seuls les industriels sollicitaient un manager externe pour sortir d’une situation critique. Mais depuis, cette solution séduit tous les entrepreneurs. Face à la demande croissante, le périmètre d’intervention des professionnels s’est considérablement élargi.

Souvent, les organisations décident de faire appel à un directeur de transition pour pallier un déficit managérial. En effet, les sociétés ne peuvent plus compter sur la volonté des ressources en interne pour gérer les pics d’activité, le départ ou l’absence prolongée d’un responsable. De même, il est impossible de faire un arrêt de service en cas d’effectif réduit. Ainsi, le recrutement d’un intervenant externe constitue la meilleure solution pour assurer la continuité des activités, et donc le développement de l’entreprise.

Par ailleurs, 10% des enseignes sollicitent aussi l’intervention de cet expert pour piloter la restructuration, le redressement ou la fermeture d’un site. Dans ce cas, la mission du manager provisoire consiste à limiter les effets de ces opérations sur la croissance de la structure.

Recruter un manager de transition : les avantages à la clé

Aujourd’hui, le marché du management de transition est en pleine expansion. En France, une grande majorité des entreprises ont déjà recruté un manager provisoire. D’ailleurs, son champ d’intervention dépasse désormais la gestion de crise. Près de 60% des enseignes font appel à ce professionnel pour apporter un changement dans la société. La plupart des missions concernent le pilotage d’un projet spécifique. Il peut s’agir d’une internationalisation des activités, d’une modification stratégique ou encore la mise en place d’un nouveau système d’information.

Cette solution se prête donc à un large spectre. Par ailleurs, c’est un procédé particulièrement bénéfique pour les organisations. Cela permet tout d’abord de répondre à une situation urgente. En effet, les directeurs de transition sont tout de suite opérationnels et commencent généralement leurs missions une semaine après la signature du contrat.

De même, ces experts sont particulièrement réactifs et capables de proposer un plan d’action quelques jours après la prise de fonctions. Ce qui aide à atteindre rapidement les objectifs. Enfin, au cours de leur carrière, les managers provisoires ont acquis des expériences dans la gestion du personnel et le leadership. Ainsi, ils seront à même de fédérer l’équipe autour d’un but commun.

Related posts

Pourquoi sélectionner la France pour ses études supérieures ?

Irene

Le métier du chauffagiste : formations, qualités requises, missions, salaire et carrière

administrateur

Recrutement : comment trouver les candidats de valeur ?

sophie