Image default
Emploi & Formation

Pourquoi pratiquer le métier de manager de transition avec Wayden ?

Pourquoi pratiquer le métier de manager de transition avec Wayden ?
Notez cet article

Un manager de transition peut dans l’exercice de son métier collaborer avec une EMT. Cette dernière apporte de multiples intérêts à l’intérim-cadre qui voudrait bien travailler avec elle. En effet, le manager de transition s’approprie la réputation et l’accompagnement de l’EMT dont il est membre. N’oublions pas que la plupart des EMT inscrites au sein de la Fédération Nationale du Management de Transition(FNMT) suivent quelques engagements. Ces derniers sont adoptés en vue de garder et d’améliorer sans cesse leur image de marque.

Par ailleurs, le réseau de l’EMT permet aussi à ces managers d’élargir son portefeuille des missions et ses contacts. C’est-à-dire que l’intérim cadre obtiendra facilement une mission via l’entreprise. De plus, le manager de transition bénéficiera l’aide d’un conseiller de l’EMT. Dans cette optique, il recevra de celui-ci un soutien ou une perspective indépendante et objective. Le conseiller accompagnera également le manager dans la relation triangulaire client-manger-Entreprises de Management de Transition.

Les avantages de la profession de manager de transition

Exercer une profession de manager de transition offre plusieurs avantages à celui qui la pratique. On peut par exemple parler de son autonomie. Effectivement, au cours de sa mission, le manager ne fera pas partie de la politique interne de l’entreprise cliente. Il est donc libre de toutes pensées stratégiques concernant sa carrière et peut se concentrer totalement sur son métier. En outre, chaque projet ou mission à faire amène de nouveaux collaborateurs, structures et problématiques différentes. Ce qui rend toujours cette profession intéressante.

Par ailleurs, dans la fonction du management de transition comme Wayden, la formation permanente fait principalement partie du métier. Grâce à la diversification de ses missions, le manager s’adonne continuellement à de nouvelles expériences. Ainsi, ces dernières développent considérablement ses compétences techniques et pratiques. De plus, l’intérim-cadre dispose d’une gestion de temps lui autorisant de rechercher ou de refuser des projets à sa possession. Il peut donc prendre plusieurs mois de congés entre deux missions selon ses désirs.

Les qualités requises à un manager de transition

Un manager de transition devrait disposer de certaines qualités. Il doit d’abord avant tout posséder de l’expérience. C’est-à-dire que le manager a exercé son métier depuis déjà plusieurs années. De ce fait, celui-ci pourra répondre rapidement et efficacement sur des problèmes stratégiques, ou proposer des solutions opérationnelles. Ces interventions devraient être mises en œuvre sous 48 h après avoir eu connaissance du besoin de la société cliente.

Par ailleurs, le manager de transition doit posséder une certaine mentalité d’esprit. Il s’agit notamment de la « culture du résultat ». Le manager doit avoir le goût de la réussite dans toute sorte de situations. Ainsi, l’esprit analytique, l’optimisme et l’implication sont ses principaux outils dans la poursuite des objectifs à atteindre. De plus, le manager doit avoir un bon sens de l’écoute et de pédagogie. Le premier l’aide à bien récolter les informations, le deuxième lui sert à mieux transmettre ses opinions ou ses connaissances aux autres personnes.

 

Related posts

L’alternance, pour mieux commencer dans la vie

Journal

Le management de transition : un procédé de plus en plus populaire auprès des chefs d’entreprise

Laurent