Image default
Loisirs & Loisirs créatifs

Conseils pour mener à bien sa mission d’escape game

L’escape game est un jeu novateur ayant pour but de divertir au maximum ses participants. Doté d’une salle remplie de décors et de thèmes variés, ce jeu est digne d’une réelle œuvre cinématographique. Sauf que les joueurs ne seront plus derrière l’écran à apprécier les meilleurs films de l’histoire, ils vivront l’expérience réelle avec des équipes pouvant être formées entre familles ou entre amis pour plus d’amusement et d’entraide. Des casse-têtes et de la joie à n’en plus finir dégagent du concept d’escape game. Cependant, depuis qu’il est connu, diverses salles de jeu d’évasion ont fait leur apparition. Et elles ont mis lumière différents types de joueurs lors de la mission. On peut dire que la majorité d’entre eux désire fortement gagner le jeu. Voilà pourquoi des conseils fondamentaux seront les bienvenues pour y parvenir.

 

Les types de joueurs fréquemment rencontrés dans l’escape game

De nombreux jeux d’évasion telle qu’escape game 91 existent, et les joueurs que l’on rencontre dans ces salles de jeu ont chacun leurs personnalités.

Le meneur

On parle ici du chef ou du capitaine qui organise et motive l’équipe. C’est celui qui prend tout en main pour mener à bien la mission. Il se met donc à dicter aux membres de l’équipe ce qu’ils doivent faire. Cette personne est indispensable dans le jeu, car il saura distribuer les rôles de chacun. Mais à certains moments, il arrive qu’il prenne son rôle de chef trop à cœur et se mette à disputer avec ses coéquipiers. Il aime se faire entendre au lieu d’écouter. Et pourtant, pour que le travail d’équipe règne, favoriser l’écoute de ses coéquipiers est primordial.

Le stressé

Cette personne prend également le jeu d’évasion trop au sérieux. Il joue comme si sa vie en dépendait. Voilà pourquoi, il s’angoisse énormément, rien qu’à la vue du décompte de l’heure accordé par le jeu. La panique l’envahit donc il reste figé dans la salle sans savoir quel geste faire ou ne pas faire. Il fait partie des personnes qui se retrouvent tout le temps à être nerveux à chaque fois qu’une nouvelle énigme se présente. Le stressé n’est pas vraiment d’une grande aide lors de la mission à moins que ses coéquipiers l’aident à reprendre ses esprits pour être objectif.

Le chercheur

Le chercheur est celui qui explore la salle de fond en comble pour découvrir le moindre indice. Il est d’un grand soutien pour son équipe étant donné que rien n’échappe à cet explorateur.

Le challenger

En tant que challenger, il adore les défis. Il n’est donc pas là pour s’amuser, tout ce qu’il veut s’est remporté le jeu coûte que coûte. Cette personne ne veut généralement pas l’aide du maître du jeu même si ses coéquipiers n’arrivent plus à avancer. Il préfère se charger de trouver les solutions lui-même. Il souhaite passer chaque obstacle en essayant au passage de battre le record de la salle de jeu.

 

En découvrant ces personnalités diverses, on peut dire que la majorité d’entre eux veut triompher. Et pour que votre mission soit couronnée de succès, il va falloir suivre certaines astuces.

Solution pour réussir à s’échapper de la salle du jeu d’évasion

Le but ultime de l’escape game c’est d’échapper à la pièce à laquelle les participants allants de 2 jusqu’à 10 personnes, sont enfermés. Il est certes facile pour certains de se libérer de la salle avant la durée de 60 minutes accordée, alors que pour d’autres, c’est d’une telle complexité. Quoi qu’il en soit, il existe quelques conseils qui pourront absolument booster les participants à gagner le jeu.

Regarder la pièce avec attention

Dès votre arrivée dans la salle de jeu d’escape game 91 par exemple, la première chose à faire est de l’observer dans sa globalité. Quand le décompte du temps s’activera, vous serez plongé dans l’univers du jeu. Ce qui vous mènera automatiquement à fouiller partout sans avoir accordé une attention particulière à des détails qui semblent futiles, mais qui ne l’aient pas en réalité. Observer minutieusement les caractères gravés sur les murs ou encore l’arrangement des objets de la salle dès les premières minutes pourrait vous mener rapidement vers le premier indice.

Privilégier l’entraide

L’escape game est basée sur la coopération. Il se joue donc en équipe réunissant 2 personnes voire même 10 en fonction de la taille de la salle de jeu. La coopération est primordiale dans le jeu, car chaque joueur n’a pas les mêmes logiques ni les mêmes points forts. Certains participants peuvent se retrouver bloqués sur une énigme. Seul il ne pourra pas le résoudre ou bien il perdra beaucoup de temps à réfléchir sur les issus possibles. Pourtant avec l’aide de ses coéquipiers, différentes idées faciliteront le passage de chaque obstacle. Ce qui augmentera considérablement les chances de victoire de toute l’équipe.

En effet, l’idéal est de faire de l’escape game avec des personnes que vous connaissez comme des membres de la famille ou des amis. Ainsi, vous connaîtriez déjà leurs qualités et leurs petits désavantages. L’équipe pourra même se partager les rôles dès leur arrivée pour éparpiller les joueurs selon leurs compétences. Cela gagnerait énormément de temps. En voyant un indice, vous saurez qui est le plus apte à faire des calculs rapides par exemple. Mais l’idée n’est pas de s’approcher d’une seule personne, mais de tous les grouper pour que celui qui est plus apte à élucider l’énigme prenne les éléments en main et vous dévoile le mystère caché.

Communiquer beaucoup

Comme on l’a dit plus haut, il énormément de coopération entre coéquipiers pour triompher du jeu d’évasion avec brio. Mais pour ce faire, il faut avant tout communiquer. Chacun des membres de l’équipe possède ses propres capacités. Certains seront plus forts en lecture d’une carte, d’autres en déchiffrage. Voilà pourquoi si l’un des membres trouve un indice, il faut le transmettre à toute l’équipe. Et cela en essayant de crier autant que possible, car les sons provenant de la salle qui sont plus ou moins assourdissants.

 

Related posts

Pourquoi regarder Mindhunter sur Netflix ?

Irene

Pratiquer le yoga près de chez soi ? C’est possible

Journal

Trouver le meilleur déguisement dans le thème horreur

Odile